Extraction et arrachage de bambous traçants

Les possesseurs de bambous traçants l'apprennent vite à leur dépends, en oubliant lors de leur plantation initiale un solide film de séparation, appelé aussi film anti-rhizome, ils transforment vite tout leur jardin en une gigantesque bambouseraie. Pour remédier à cela, il n'existe aucune autre solution qu'une extraction en bonne et due forme de toutes les touffes de bambous. Tâche qui, très souvent, ne peut se faire qu'à l'aide d'une micro ou d'une mini pelle mécanique. C'est pourquoi Wiss Paysagiste grâce à son partenariat intensif avec l'entreprise du bâtiment CK Construction permet à ses clients de bénéficier de tarifs particulièrement avantageux. Ainsi, les prix pratiqués via ce concordat inter-entreprises sont parmi les plus bas d'Isère et de Savoie. Pour le plus grand bénéfice de nos clients.

 

Il est ainsi fictif de penser que des produits désherbants tels que le glyphosate puissent avoir une action durable sur du bambou traçant. Certes, ils assèchent momentanément les parties aériennes mais, en très peu de temps, les rhizomes assez peu touchés se remettent à pomper de l'eau et à régénérer toute la plante. C'est pourquoi, à moins d'empoisonner les sols, ce qui n'aurait pas de sens à long terme, aucun produit phytosanitaire ne peut réellement se vanter d'être efficace sur des bambous traçants déjà bien installés. Surtout dans des régions humides comme le sont les bassins de Chambéry, d'Aix les Bains et du Bourget du Lac, où la pluviométrie est plus qu'abondante au printemps et en automne.

 

Une autre idée reçue, qui elle aussi à la peau dure, est celle qui consiste à croire qu'une tonte régulière des turions de bambous (les jeunes têtes qui émergent au milieu des gazons, celles que l'on aperçoit sur la photo centrale) permettra à long terme de les éradiquer. Là encore, même si au début l'on a tendance à croire que cela fonctionne puisqu'on ne les voit plus, en réalité cette méthode ne fait que forcer le bambous à s'étaler encore un peu plus. Menacés de coupe par le haut, les rhizomes ne cesseront de tracer jusqu'à s'installer dans les massifs d'arbustes où, bien à l'abri des lames de coupe, les turions n'en ressortiront que de plus bel. Ainsi, en plus de consolider le système racinaire nocif, bien en place sous la pelouse, en passant la tondeuse sur les jeunes pousses, l'on ne fait au final que repousser le problème à d'autres extrémités du jardin. Souvent d'ailleurs les bambous se dirigent alors vers les murs de la maison et peuvent porter atteinte aux films d'isolations thermiques qui en couvrent les parois. C'est pour éviter la rémanence de travaux coûteux et délicats que Wiss Paysagiste préconise l'arrachage des bambous qui s'engagent en dehors de leur zone de culture.

 

Les photos ci-dessous montrent un chantier d'arrachage de rhizomes de bambous traçants sur les hauteurs de Chambéry, dans un petit village alpin. Après avoir préalablement décapé toute la surface aérienne des bambous, on passe à la phase 2 qui consiste en l'extraction de tous les rhizomes souterrains. Opération pénible et délicate elle requière un conducteur de pelle expérimenté qui devra connaitre tous les indicateurs relatifs aux normes des VRD (voiries, réseaux, distributions) afin de détecter toute trace de l'éventuelle présence de conduites d'eau, de gaz...

 

 

Autre action pernicieuse, les bambous traçants toujours à la recherche de l'eau doivent être surveillés lorsqu'il y a un réseau d'arrosage automatique enterré, car ils ont tendance à se coller, à encercler puis à faire éclater sous la force de leur rhizome les tubes et canalisations en caoutchouc. Tout ça pour absorber un maximum d'humidité. Le même problème se pose souvent à proximité de bassins ou de piscines. Lorsque les racines traçantes rencontrent alors les liners en toile caoutchouteuses, elles essaient de s'y coller, voire de les traverser toujours en quête de ressources hydriques. Une problématique qui se voit néanmoins peu souvent sur les habitations de la Chambéry mais qui apparaît nettement sur Grenoble, ville plus sèche, où s'est depuis longtemps déjà développée la pratique de l'arrosage intégré. 


Sur Alès, Uzès, Arles, Nîmes et Montpellier, Wiss Paysagiste vous accompagne, avec réalisme, dans tous vos projets de création et aménagement de jardin et toujours au meilleur coût !