Analyser le devis d'un paysagiste pro


Vous le savez peut être si vous avez demandé à des paysagistes professionnels de vous fournir un devis pour un quelconque travail nécessitant des connaissances en paysage, les devis se suivent et ne ressemblent pas.

 

Cela est dû à plusieurs facteurs tous très logiques et propre chacun à la structure qui l'a édité :

 

  1. Le parc matériel de l'entreprise ainsi que son environnement humain permettent de baiser ou au contraire feront montre le prix des travaux en fonction qu'ils seront plus ou moins équipés en rapport au chantier en question.
  2. La nature juridique et fiscale de l'entreprise, par l'exemple le fait qu'elle soit assujettie à la TVA. Auquel cas elle devra obligatoirement la collecter auprès de ses clients qu'ils soient des particuliers comme des entreprises.
  3. Bien évidemment la distance qui la sépare du chantier. Très souvent en cas de longs trajets le professionnel fera payer une surcharge en frais de déplacements à ses clients pour des chantiers généralement situés à plus de 20 minutes de son siège social.
  4. La renommée de l'entreprise, plus est connue plus elle aimera le faire sentir dans ses tarifs, c'est une question de prestige ou parfois plus simplement de savoir reconnu. Mais attention l'un ne va pas toujours forcement avec l'autre.
  5. La tension relative à la zone de chalandise de l'entreprise. Ainsi lorsque le travail se trouve facilement nul besoin de proposer des tarifs bas. C'est notamment le cas sur Montpellier qui propose beaucoup plus de chantiers que Nîmes. Les Travaux paysagers sont donc globalement facturés de façon plus douce dans le Gard que dans l'Hérault. Mais il faut dire aussi que se déplacer autour de l'agglomération Nimoise reste bien moins difficile que de rouler dans la périphérie Montpelliéraine ce qui de manière automatique fait croitre les frais des entreprises.

 

Souvent les entrepreneurs se contentent d'un devis assez approximatif donnant un nom de travail à réaliser couplé à un tarif HT ou TTC. Ce qui ne garantit aucunement d'un suivi de processus effectué dans les règles de l'art, ni de la qualification de l'artisan chargé de réaliser les travaux. Seulement d'un tarif et d'un résultat.

 

Néanmoins il reste possible sur demande du client; lorsque le paysagiste est rester volontairement flou, d'effectuer un devis listant les opérations, voire donnant la nature et le type de produits et de matériaux utilisés lors du chantier. Ce qui permet une traçabilité totale et un vrai regard sur le choix des matières premières utilisées lors de la mise en œuvre des travaux. L'on évite ainsi de se retrouver malencontreusement obligé d'accepter des plantes minuscules provenant d'un stock dégriffé dans une grande surface de bricolage locale parce qu'il était en fin de vie.